Tournée d’Aleida Guevara en Suisse

L’association Suisse-Cuba, née dans le cadre de la solidarité avec la révolution cubaine dans les années 1960, a invité Aleida Guevara March, médecin-pédiatre à La Havane, pour une série de conférences.
Elle propose également une exposition d’archives du journal «Granma» dans neuf villes en Suisse, afin d’honorer la mémoire de l’icône révolutionnaire.

Dans une salle de cinéma comble, à Fribourg, Aleida Guevara March, invitée par l’association Suisse-Cuba, s’est posée en défenseuse de la révolution cubaine, contre les États-Unis et le blocus imposé. Mais pas seulement. Internationaliste, elle est revenue pêle-mêle sur les risques de privatisation de la santé en Europe et ailleurs, a rappelé l’importance de l’écologie, en pourfendant l’exploitation éhontée par des multinationales des matières premières en Amazonie notamment, ou encore a appelé à la solidarité avec les migrants.

À l’heure des questions, une personne du public a relevé que lors de son voyage à Cuba, elle avait été impressionnée par la qualité des services publics, de l’éducation et de la santé, mais aussi par les témoignages de fonctionnaires cubains qui rêvent de travailler dans le tourisme ou d’émigrer.
«Bien sûr que la vie n’est pas facile à Cuba, du fait du blocus. Même dans des conditions extraordinaires, telles que l’ouragan Irma, on ne nous vend pas ce dont on a besoin», a répondu Aleida Guevara March. «Mais je ne changerais ma réalité pour aucune autre. Nous avons la chaleur humaine et la solidarité. C’est l’essentiel.» Au niveau médical, elle a rappelé l’importance du droit à la santé, dont font partie intégrante les soins dentaires – gratuits à Cuba – et les 12 mois de congé maternité (9 mois payés à 100%, puis 3 mois à 65%) avec la possibilité après 6 mois que ce soit le père qui prenne le relais, ou les grands-parents (avec également l’assurance du paiement du salaire).
Quant au futur, elle a souligné: «On a créé des groupes de jeunes pour redynamiser les comités de défense de la révolution. Ces jeunes engagés que j’ai rencontrés dans les provinces sont le futur de Cuba! Avec Obama, certains Cubains ont pensé que les choses allaient changer. Mais avec le président actuel, l’atterrissage est un peu brutal.
L’avantage, est que celui-ci nous force à nous rappeler, comme le disait Che Guevara, que l’on ne peut jamais faire confiance en l’impérialisme yankee.»
Soulignant la proximité géographique de Cuba avec les États-Unis, elle a relevé avec le sens de la formule propre à son peuple: «Nous sommes si proches de l’enfer, et pourtant on construit notre propre paradis.»
Aline Andrey

Source : L’Évènement syndical

PDF de l’Article dans l’Evènement syndical
L’association Suisse-Cuba commémore le Che
Il y a 50 ans, Ernesto Che Guevara était assassiné en Bolivie. Entre autres événements commémoratifs, sa fille Aleida a fait une tournée de conférences en Suisse

À Genève, du 3 (vernissage à 18h30) au 7 octobre dans le hall Uni Mail (boulevard du Pont-d’Arve 40).
À Fribourg, du 18 octobre (vernissage à 18h) au 26 novembre, au Café du Tunnel (Grand-Rue 68).

Tagués avec : , , , ,
Publié dans comptes rendus, Evénements

Mariela Castro Espin

Événements

Date / Heure Événement
10.09.2017 - 30.11.2017
0:00
SOLIDARIDAD con CUBA!
18.10.2017 - 26.11.2017
9:00 - 23:00
Expo "iChe vive !"
Café du Tunnel, Fribourg
25.11.2017
Toute la journée
ACTO DE HOMENJAE a FIDEL en Berna
06.12.2017
19:30 - 22:00
DokFilm-Reihe über Ernesto Che Guevara
Politforum Käfigturm, Bern
15.12.2017
18:00 - 22:00
Celebración del XIII aniversario del nacimiento de ALBA
PHBern, Mediothek, Bern

Archives

La fin du blocus ?

L'image volée de Guantanamo

La France à Cuba