Colombie et Cuba: Le Parlement européen de la honte

https://www.cubainformacion.tv/especiales/20200916/87838/87838-colombia-y-cuba-la-vergueenza-del-parlamento-europeo-italiano-francais

Cubainformation TV – D’après un texted’Arthur González – Heraldo Cubano.- Le Parlement européen est l’incarnation de l’hypocrisie, du cynisme et de la politique du deux poids, deux mesures en matière de politique internationale.

Où sont les condamnations des 14 récentes mortsdues à la répression policière à Bogota?

Ou les 47 massacres en Colombie depuis le début de l’année, avec l’assassinat de 190 leaders sociaux et de 43 ex-guérilleros signataires de l’accord de paix?

Au cours des 18 derniers mois, des dizaines de personnes sont tombées, victimes de la répression au Chili, en Bolivie, en Équateur ou en Haïti. Mais pas une condamnation.

Si c’est à propos de Cuba, ça change tout. En novembre 2019, le Parlement européen a condamné l’arrestation du « dissident » cubain José Daniel Ferrer.

Ce délinquant, aujourd’hui en liberté, qui est financé par le gouvernement des Etats Unis et qui collabore au blocus de son pays, est en attente de jugement pour séquestration et agression de trois citoyens.

Dita Charanzová, vice-présidente du Parlement européen, a déclaré que l’affaire Ferrer était « une violation de l’accord de coopération et de dialogue politique Union européenne-Cuba ».

Parce que l’objectif de la droite européenne et de la « dissidence » cubaine est clair : détruire cet accord et revenir aux sanctions de la position commune abrogée.

C’est pour ce faire que travaillent des ONG européennes subventionnées par Washington, comme l’Observatoire cubain des droits de l’homme, qui dispose d’un espace permanent dans les grands médias.

C’est la double morale de la vieille Europe qui, en l’absence depolitique étrangère propre, s’est transformée en vassalhonteux.

Editión: Ana Gil. Presentatión: Lázaro Oramas. Redactión: José Manzaneda.

Publié dans Actuel

Revolucionarios première partie

Revolucionarios deuxième partie

Archives

La fin du blocus ?

L'image volée de Guantanamo

La France à Cuba